Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:22

 

2011-05-21_200329.png

 

 « Ma grand'mère avait pour principe qu'en voyage on ne doit plus avoir de relations, qu'on ne va pas au bord de la mer pour voir des gens, qu'on a tout le temps pour cela à Paris, qu'ils vous feraient perdre en politesses, en banalités, le temps précieux qu'il faut passer tout entier au grand air, devant les vagues ; et trouvant plus commode de supposer que cette opinion était partagée par tout le monde et qu'elle autorisait entre de vieux amis que le hasard mettait en présence dans le même hôtel la fiction d'un incognito réciproque, au nom que lui cita le directeur, elle se contenta de détourner les yeux et eut l'air de ne pas voir Mme de Villeparisis qui, comprenant que ma grand'mère ne tenait pas à faire de reconnaissances, regarda à son tour dans le vague. Elle s'éloigna, et je restai dans mon isolement comme un naufragé de qui a paru s'approcher un vaisseau, lequel a disparu ensuite sans s'être arrêté. »

Marcel Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleurs

 

 La discrétion ce serait cette délicatesse de ne pas imposer sa vision du monde au premier innocent qui passe, de ménager dans notre espace de proximité une vision vierge, potentiellement constructible par nos gestes assemblés. L’homme qui, dans un bus ou dans un cinéma, abandonne obstinément son bras au contact du mien a déjà en tête tous les plans de son tyrannique bâtiment, il me projette dans son monde où tous les bras entrent en contact dans une négligence humide, il élit seul ce biais pour faire irruption dans un autre monde, le mien, sans s’interroger sur les pratiques qui y sont en vigueur. Son manque d’imagination caractérise son impolitesse, il limite jusqu’à mon éventail de réactions, j’ai soit à témoigner de mon agacement en lui confisquant mon bras soit à hocher la tête en lui concédant un contact. Pourrait-il dire de moi que je lui impose ma vision du monde lorsque je me réserve mon bras au lieu d’en envahir mes voisins ? Non, ma réserve n’est pas une initiative, elle n’est pas encore un geste et, par conséquent, elle conserve la possibilité du geste lorsque lui, entreprenant le contact, l’épuise et la fourvoie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Juliette
commenter cet article

commentaires